Forum consacré à Jared Padalecki
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lambert Wilson (Le Mérovingien)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caly Teller
Admin Fondatrice / Echelon ⨺ / Prèz' de la table de la Faucheuse S.O.A. / Sorcière-Psychopathe ☾
Admin Fondatrice / Echelon ⨺ / Prèz' de la table de la Faucheuse S.O.A. / Sorcière-Psychopathe ☾
avatar

Féminin Cancer Dragon
Age : 41
Localisation : A Charming USA ★ au Club House de SAMCRO ou sur la moto de mon z'homme : Jax Teller ✯
Humeur : Toujours un flingue à la main... Beware of what you're doing!
Dernier épisode SPN vu ? : S13 E08 : The Scorpion and the Frog
Arrivée sur Jared Heart : 25/02/2010
Papotages sur le fofo : 43402
The Jared's Smiles : 84

MessageSujet: Lambert Wilson (Le Mérovingien)   Dim 20 Fév - 22:06


Lambert Wilson, né le 3 août 1958 à Neuilly-sur-Seine, est un acteur de cinéma et de théâtre français. Il est le fils du comédien et metteur en scène Georges Wilson. Il a été élevé au grade d'Officier des Arts et des Lettres en 2007.

Biographie

Fils de l'acteur et metteur en scène Georges Wilson. Parlant aussi bien français qu'anglais, Lambert Wilson baigne dès son plus jeune âge dans le milieu théâtral.
Lambert Wilson au festival de Cannes 1996.

Il suit de 1974 à 1978 une formation d'art dramatique au Drama Centre de Londres, où il apprend le métier d'acteur mais aussi le chant et la musique.

Il débute en 1977 dans Julia, sous la direction de Fred Zinnemann qui lui offre un premier grand rôle cinq ans plus tard dans Cinq jours ce printemps-là, face à Sean Connery. Il commence sa carrière française en 1979 avec Le Gendarme et les Extra-terrestres, de Jean Girault, dans une scène restée culte face à Maurice Risch, puis en 1984 avec La Femme publique d’Andrzej Żuławski et Rendez-vous d'André Téchiné. Il explose en 1987 avec le film Chouans ! et enchaîne l'année suivante avec Les Possédés. Mais deux longs métrages bien spécifiques lui permettent de s'imposer aux yeux des critiques et du grand public : La Vouivre (1988), adapté et réalisé par son père Georges Wilson et surtout Hiver 54, l'abbé Pierre (1989), où il prête ses traits à l'Abbé Pierre. Pour cette performance saluée par la profession, il reçoit le Prix Jean Gabin récompensant les espoirs du cinéma français.

Il ne cesse alors de se diversifier, du film à costumes (Jefferson à Paris, 1995) à la comédie musicale (On connaît la chanson, 1997) en passant par la comédie populaire (Jet Set, 2000), le film-choral (L'Anniversaire, 2005) ou la comédie décalée (Palais royal !, 2005). Il est également employé par le cinéma américain : il est le « Mérovingien » dans Matrix reloaded (2002) et Matrix revolution (id.), puis apparaît aux génériques de Prisonniers du temps (2002) et Catwoman (2003), réalisé par son compatriote Pitof. En 2006, il joue dans le film de science-fiction Dante 01 de Marc Caro.

Sa carrière théâtrale est aussi très riche. Ashes d'Harold Pinter en 1998, L'Amour de l'Amour, La Machine Infernale, La Célestine, Eurydice, Ruy Blas. Il s'est mis en scène dans Les Caprices de Marianne en 1994 et dans Bérénice, avec Kristin Scott Thomas, en 2002.
Lambert Wilson au festival de Cannes 2010.

Il est aussi chanteur et a enregistré quelques disques (Musicals en 1989 et Démons et merveilles en 1997).

Il a tourné aussi pour la télévision, notamment dans le téléfilm de Nadine Trintignant, Colette, une femme libre.

Il a également participé à une campagne publicitaire à la radio en faveur de la Fondation Abbé-Pierre.

Depuis quelques années, le comédien enregistre également la lecture de poésies et de grands textes de la littérature (Musset, Proust, ...).

Lambert Wilson a été élevé au rang d'Officier des Arts et Lettres par le ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres le 7 février 2007.

Le 15 octobre 2007, il sort un nouvel album intitulé "Loin", dans un registre totalement différent de ses précédentes interprétations dont il a écrit un des textes. Le compositeur en est Jean-Philippe Bernaux mais l'album inclut aussi deux compositions de Jean-Jacques Sage également producteur de l'artiste et une de Christophe Mali (Tryo). Les auteurs qui ont travaillé sur ce projet sont Boris Bergman, Philippe Latger, Marc Esteve et Marie Nimier.

En 2009, il écrit la préface du livre de Loïc Le Goff sur le Mouvement Emmaüs Compagnons de l'abbé Pierre, publié aux éditions Bayard.

En 2010, il est sur la scène du Théâtre du Châtelet dans la comédie musicale de Stephen Sondheim A Little Night Music.

La même année sort le film Des hommes et des dieux dont il est le personnage principal. On apprend la même année au hasard d'une interview que bien que prudent vis à vis des religions (« Les religions créent les guerres. La foi engendre de l’amour »), il s'est fait baptiser par l'Abbé Pierre pendant le tournage d'Hiver 54. Il s'en explique : « De lui, j’aime toutes les valeurs ».

Filmographie

Cinéma

* 1977 : Julia de Fred Zinnemann
* 1979 : Le Gendarme et les Extra-terrestres de Jean Girault : Un extra-terrestre
* 1979 : Lady Oscar de Jacques Demy : Un soldat insolent
* 1979 : New Generation de Jean-Pierre Lowf Legoff
* 1979 : De l'enfer à la victoire (Contro 4 bandiere) d'Umberto Lenzi
* 1981 : Chanel Solitaire de George Kaczender
* 1982 : Cinq jours ce printemps-là (Five Days One Summer) de Fred Zinnemann : Johann Biari
* 1982 : La Boum 2 de Claude Pinoteau : Félix Maréchal
* 1983 : Sahara d'Andrew V. McLaglen : Jaffar
* 1984 : Le Sang des autres de Claude Chabrol : Paul
* 1984 : La Femme publique d'Andrzej Żuławski : Milan Mliska
* 1985 : Abandons de Pierre-Jean de San Bartolomé court métrage
* 1985 : Rendez-vous d'André Téchiné : Quentin
* 1985 : L'Homme aux yeux d'argent de Pierre Granier-Deferre : Villain
* 1985 : Rouge baiser de Véra Belmont : Stéphane
* 1986 : La Forêt noire de Béatrice Jalbert court métrage
* 1986 : Bleu comme l'enfer d'Yves Boisset : Ned
* 1986 : Corps et biens de Benoît Jacquot : Michel Sauvage
* 1987 : Le Ventre de l'architecte (The Belly of an Architect) de Peter Greenaway : Caspasian Speckler
* 1988 : Les Possédés d'Andrzej Wajda : Nikolaj Stavrogin
* 1988 : Chouans ! de Philippe de Broca : Tarquin
* 1988 : El Dorado de Carlos Saura : Ursúa
* 1989 : Suivez cet avion de Patrice Ambard : Rémi Cerneaux
* 1989 : La Vouivre de Georges Wilson : Arsène Muselier
* 1989 : Hiver 54, l'abbé Pierre de Denis Amar : L' Abbé Pierre
* 1991 : Strangers de Joan Tewkesbury : Le type
* 1991 : Entre chien et loup (Shuttlecock) d'Andrew Piddington : John Prentis
* 1991 : Un homme et deux femmes de Valérie Stroh : Dr Paul Baudoin
* 1992 : Warszawa. Année 5703 de Janusz Kijowski : Alek
* 1993 : L'Instinct de l'ange de Richard Dembo : Henry
* 1995 : Jefferson à Paris (Jefferson in Paris) de James Ivory : Marquis de La Fayette
* 1996 : Les Caprices d'un fleuve de Bernard Giraudeau : Monsieur de la Malène
* 1996 : The Leading Man de John Duigan : Felix Webb
* 1997 : Marquise de Véra Belmont : Jean Racine
* 1997 : On connaît la chanson d'Alain Resnais : Marc Duveyrier
* 1998 : Trop (peu) d'amour de Jacques Doillon : Paul
* 1999 : The Last September de Deborah Warner : Hugo Montmorency
* 2000 : Jet Set de Fabien Onteniente : Arthus de Poulignac
* 2000 : Combat d'amour en songe de Raoul Ruiz : Sebatol
* 2001 : HS Hors Service de Jean-Paul Lilienfeld : Francis
* 2001 : Far From China de C.S. Leigh : Jean-Pierre
* 2002 : Les Tombales de Christophe Barratier court métrage : Joseph
* 2003 : Il est plus facile pour un chameau... de Valeria Bruni Tedeschi : Aurelio
* 2003 : Matrix Reloaded (The Matrix Reloaded) d'Andy Wachowski & Larry Wachowski : Mérovingien
* 2003 : Dédales de René Manzor : Brennac
* 2003 : Matrix Revolutions (The Matrix Revolutions) d'Andy Wachowski & Larry Wachowski : Mérovingien
* 2003 : Prisonniers du temps (Timeline) de Richard Donner : Lord Arnaut
* 2003 : Pas sur la bouche d'Alain Resnais : Eric Thomson (premier mari de Gilberte)
* 2004 : People: Jet Set 2 de Fabien Onteniente : Frère Arthus
* 2004 : Catwoman de Pitof : George Hedare
* 2005 : Mort à l'écran d'Alexis Ferrebeuf court métrage : Daniel
* 2005 : Sahara de Breck Eisner : Yves Massarde
* 2005 : L'Anniversaire de Diane Kurys : Raphaël
* 2005 : Palais Royal ! de Valérie Lemercier : Arnaud
* 2005 : Gentille de Sophie Fillières : Philippe, le médecin malade
* 2006 : Cœurs d'Alain Resnais
* 2006 : Souris City : Roddy St James (voix)
* 2007 : Le Casse du siècle (Flawless) de Michael Radford : Finch
* 2007 : Tous à l'Ouest de Olivier Jean Marie : Lucky Luke (voix)
* 2008 : Dante 01 de Marc Caro : Saint Georges
* 2008 : Le Grand Alibi de Pascal Bonitzer : Pierre Collier
* 2008 : Babylon A.D. de Mathieu Kassovitz : Dr. Arthur Darquandier
* 2008 : Comme les autres de Vincent Garenq : Manu
* 2008 : Projet Lazarus de John Glen : Avery
* 2009 : Victor de Thomas Gilou : Courcelle
* 2010 : Imogène McCarthery de Alexandre Charlot et Franck Magnier
* 2010 : La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier : Comte François de Chabannes
* 2010 : Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois : Père Christian de Chergé
* 2011 : Vous n'avez encore rien vu de Alain Resnais
* 2012 : Le Marsupilami et l'Orchidée de Chicxulub d'Alain Chabat

Télévision

* 1978 : Gaston Phébus de Bernard Borderie (feuilleton) : Yvain
* 1980 : Les Filles d'Adam d'Eric Le Hung : Gilbert
* 1980 : Au feu le préfet d'Alain Boudet : Patrick Callaghan
* 1980 : L'Inconnu d'Arras de Raymond Rouleau : Le grand-père (1870)
* 1981 : La Guerre de Troie n'aura pas lieu de Raymond Rouleau : Paris
* 1981 : Quatre femmes, quatre vies : La Maison bleue de Robert Mazoyer : Jean-Paul Taillandier
* 1981 : La Dernière Nuit de Marie Stuart (La Dernière Nuit) de Didier Decoin : L'aide-bourreau
* 1981 : Histoire contemporaine de Michel Boisrond (feuilleton) : Henri de Brèce
* 1982 : Ce fut un bel été de Jean Chapot : Antoine
* 1983 : La Caravane de Roger Gillioz : Éric
* 1987 : La Storia de Luigi Comencini : Carlo Davide
* 1992 : Frankenstein de David Wickes : Clerval
* 1994 : Une qui promet de Marianne Lamour : Ferdinand
* 1994 : Les Caprices de Marianne de Jean-Daniel Verhaeghe : Octave
* 1995 : Pour une vie ou deux de Marc Angelo : Noël Gregorio
* 1996 : Le Secret d'Iris d'Élisabeth Rappeneau : Pierrot
* 1997 : Quand le chat sourit de Sabine Azéma
* 2000 : Les Globulyss (série) (voix)
* 2000 : Don Quixote de Peter Yates : The Duke
* 2001 : Le Divin enfant de Stéphane Clavier : Père Marc Aubray
* 2003 : Sand... George en mal d'Aurore de Françoise-Renée Jamet et Laurent Marocco : voix off
* 2004 : Colette, une femme libre de Nadine Trintignant (feuilleton) : Henry de Jouvenel
* 2009 : The Philanthropist de Duane Clark : Yves Moehringer
* 2011 : Son de Notre Amour de Alexis Freedom : John Van Lemoine

Doublage

* 1982 : David Caruso dans Rambo (Mitch)
* 1982 : Richard Gere dans À bout de souffle, made in USA (Jesse Lujack)
* 1982 : Ken Marshall dans Krull (Colwyn)
* 1983 : John Stockwell dans Christine (Dennis Guilder)
* 1984 : Richard Gere dans Cotton Club (Dixie Dywer)
* 2007 : Willem Dafoe dans Les Vacances de Mr. Bean (Carson Clay ) (version DVD)

Théâtre

Comédien

* 1974 : Ubu à l'Opéra Théâtre musical, mise en scène Georges Wilson, Cloître des Célestins Festival d'Avignon, Théâtre de l’Est Parisien
* 1975 : Othello de William Shakespeare, mise en scène Georges Wilson, Cour d'Honneur du Palais des Papes Festival d'Avignon
* 1978 : Les Derniers de Maxime Gorki, mise en scène Lucian Pintilie, Théâtre de la Ville
* 1981 : Graal Théâtre de Florence Delay, mise en scène Marcel Maréchal
* 1981 : L'Amour de l'amour de Molière, La Fontaine, Apulée, mise en scène Jean-Louis Barrault, Théâtre Renaud-Barrault
* 1984 : Léocadia de Jean Anouilh, mise en scène Pierre Boutron, Comédie des Champs-Élysées
* 1986 : Leocadia de Jean Anouilh, mise en scène Pierre Boutron
* 1986 : La Machine infernale de Jean Cocteau, mise en scène Simon Callow
* 1989 : La Célestine de Fernando de Rojas, mise en scène Antoine Vitez, Festival d'Avignon, Théâtre national de l'Odéon
* 1991 : Eurydice de Jean Anouilh, mise en scène Georges Wilson, Théâtre de l'Œuvre
* 1992 : Ruy Blas de Victor Hugo, mise en scène Georges Wilson, Théâtre des Bouffes du Nord
* 1993 : Pygmalion de George Bernard Shaw, mise en scène Bernard Murat, Théâtre Hébertot
* 1994 : Les Caprices de Marianne d'Alfred de Musset, mise en scène Lambert Wilson, Théâtre des Bouffes du Nord et tournée en France
* 1996 : A Little Night Music de Stephen Sondheim, mise en scène Sean Mathias
* 1998 : Ashes to Ashes d'Harold Pinter, mise en scène Harold Pinter, Théâtre du Rond-Point
* 1999 : La Controverse de Valladolid de Jean-Claude Carrière, mise en scène Jacques Lassalle, Théâtre de l'Atelier
* 2001 : Bérénice de Racine, mise en scène Lambert Wilson, Festival d'Avignon (remplacé par Robin Renucci, Théâtre national de Chaillot et en tournée dans la France, car il tournait la série Matrix)
* 2005 : Lambert Wilson chante la Nuit américaine, mise en scène Hélène Vincent
* 2005 : Les Créanciers d'August Strindberg, mise en scène Hélène Vincent, Théâtre de l'Atelier
* 2006, 2007 : Candide de Leonard Bernstein, mise en scène Robert Carsen, Théâtre du Châtelet et Teatro alla Scala
* 2008 : Bérénice de Racine, mise en scène Lambert Wilson, Théâtre des Bouffes du Nord
* 2010 : A Little Night Music de Stephen Sondheim au Théâtre du Châtelet

Metteur en scène

* 1994 : Les Caprices de Marianne d'Alfred de Musset, Théâtre des Bouffes du Nord, tournée
* 2001 : Bérénice de Racine, Festival d'Avignon, Théâtre national de Chaillot, tournée
* 2008 : Bérénice de Racine, Théâtre des Bouffes du Nord
* 2009 : Music-hall de Jean-Luc Lagarce, Théâtre des Bouffes du Nord
* 2010 : La Fausse Suivante de Marivaux, Théâtre des Bouffes du Nord

Discographie

* 1988 : Musicals Enregistré à Monaco avec l'Orchestre philharmonique de Monte-Carlo sous la direction de John McGlinn.
* 1991 : Lambert Wilson chante
* 1997 : Démons et merveilles
* 2005 : Peer Gynt d'Edvard Grieg avec l'Orchestre de la Suisse romande sous la direction de Guillaume Tourmiaire. En compagnie de Viviana Aliberti, Eörs Kisfaludy, Dietrich Henschel, Inger Dam-Jensen et Sophie Koch.
* 2005 : Nuit américaine
* 2007 : Loin

Bibliographie

* Lambert Wilson & Hervé Pons, Entretiens, Le Rocher, Monaco-Paris, 2009 (ISBN 978-2268067155)

Nominations

* Césars
o 1985 : nomination pour le César du meilleur acteur dans un second rôle pour La Femme publique
o 1986 : nomination pour le César du meilleur acteur pour Rendez-vous
o 1990 : nomination pour le César du meilleur acteur pour Hiver 54, l'abbé Pierre
o 1998 : nomination pour le César du meilleur acteur dans un second rôle pour On connaît la chanson
o 2001 : nomination pour le César du meilleur acteur dans un second rôle pour Jet set
o 2011 : nomination pour le César du meilleur acteur pour Des Hommes et des Dieux
* Molières
o 1991 : nomination pour le Molière du comédien pour Eurydice
o 1992 : nomination pour le Molière du comédien pour Ruy Blas






Source : Wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jaredheart.com
Nenette
Fan Absolu
Fan Absolu
avatar

Féminin Vierge Buffle
Age : 32
Localisation : Dans un pays de rêveries
Humeur : Peace & Love
Dernier épisode SPN vu ? : Le 6.22
Arrivée sur Jared Heart : 10/09/2010
Papotages sur le fofo : 1713
The Jared's Smiles : 57

MessageSujet: Re: Lambert Wilson (Le Mérovingien)   Dim 13 Mar - 14:55

Lambert Wilson, un acteur que j'apprécie beaucoup ! Aussi déjanté, que classe, naturel et BCBG franchement j'adore Il peut jouer tous les rôles possibles et en plus ça lui va toujours super bien !
Revenir en haut Aller en bas
 
Lambert Wilson (Le Mérovingien)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Français!....les nouveaux méchants d'hollywood!!!
» Sur la piste du marsupilami
» Lambert Mende sur les traces de Dominique Sakombi?
» Visite guidée : fort de Château-Lambert
» Stage Antonio Llamas et Christine Lambert à DAX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jared Heart : Jared Padalecki Fans Club :: 
LE JARED'S FANS HOUSE
 :: . . Le Fun Club . . :: . . Le cinéma . . :: . . Vos réalisateurs, acteurs et actrices fétiches . .
-
Sauter vers: